Les imbattables : à la rencontre des supercouples de Play The Future


On le sait, PTF, c’est plus le fun quand on joue entre amis. Ces couples l’ont compris et ont su intégrer le jeu à leur mode de vie, devenant du même coup des supercouples, des couples si puissants qu’ils se retrouvent systématiquement en tête de classement et raflent tous les prix. #relationshipgoals

On est allé les rencontrer pour savoir comment ils font. Les couples qui ont accepté de se prêter au jeu sont Jocelyn et Samuel M., Eryka et Dustin P., Chanika T. et Shashindra S., et Gina et Ryan B.

Parlons stratégie. Pour maximiser ses chances de gagner, on joue ensemble ou séparément?

J+S : Ensemble, en général.

E+D : Habituellement, on joue séparément à cause de nos horaires, et parce qu’on ne peut pas toujours se parler quand de nouvelles questions sortent. On essaie de collaborer dans les tournois ou quand les questions touchent des sujets que l’autre connaît mieux.

C+S : Ça dépend. La plupart du temps, on répond séparément, mais quand les questions expirent près de minuit, on joue en même temps. On joue aussi les tournois ensemble. Quand on a commencé à jouer, on ne savait pas trop où trouver des indices en ligne, alors c’était important pour nous de partager nos indices.

Ryan : C’est 50/50. On essaie de maximiser nos chances en tirant profit de nos forces.

Gina : Je donne des réponses seulement en échange de corvées!

Est-ce que ça crée de la compétition dans le couple?

J+S : On joue en équipe pour essayer d’être tous les deux en tête de classement. Mais on a chacun un caractère compétitif… et on adore gagner!

E+D : Absolument! Il n’y a rien de mieux qu’une compétition amicale. On adore comparer notre degré d’exactitude quand les résultats sortent.

C+S : Un peu. On jouait beaucoup l’un contre l’autre quand les points des amis comptaient et que nous n’avions pas beaucoup d’amis dans le jeu.

Ryan : On aime se voir l’un et l’autre en tête de classement, mais j’essaie secrètement de la battre parce que je sais qu’elle va me casser les oreilles toute la semaine si elle gagne.

Gina : Je suis là pour gagner!

Au point de se chicaner?

J+S : (rires) Disons qu’on ne se chicane pas vraiment, mais on a des désaccords sur la façon de répondre. Samuel calcule les réponses dans des fichiers Excel et murmure plein de chiffres alors que j’essaie de me concentrer. Ça me tombe parfois sur la tomate. #oktoutletemps… Mais on adore quand même jouer en couple.

E+D : Pas de vraie chicane, mais on ne tombe pas toujours d’accord sur les prédictions de l’autre, et on se dit que l’autre est dans le champ. À notre grande surprise, ces prédictions sont souvent les plus exactes!

C+S : On ne se chicane pas vraiment, mais on a le droit de rire de l’autre quand l’un de nous lit mal une question (somme des températures au lieu de différence, par exemple) et donne une réponse complètement à côté.

Ryan
: Des fois, je pense qu’elle fait exprès de me donner les mauvaises réponses!

Gina : Tant qu’il n’oublie pas que j’ai toujours raison, on n’a pas de raison de se chicaner!

Les prix, est-ce que c’est comme une brosse à dents (ça se partage ou pas)?

J+S : On combine nos cartes-cadeaux pour faire de plus gros achats de supercouple. On se fait des soirées de supercouple en tête à tête avec nos cartes resto. On fait aussi des cadeaux à nos amis et à notre famille.

E+D : Ça se partage! Si un prix ressemble plus à l’autre, on lui offre. C’est génial d’avoir pu gagner tant de prix si variés. Dustin était vraiment content que je gagne le t-shirt du tournoi Rumeurs techno. Il a maintenant un nouveau chandail des Transformers et il adore le porter!

C+S : Oui, on partage la plupart du temps.

Ryan : On partage tout le temps et on garde des cartes-cadeaux pour sortir ensemble.

Gina : Bien sûr que je partage! Il adore tellement aller chez Sephora!

PTF se retrouve même au cœur de moments touchants en famille.

J+S : Jouer à PTF ensemble fait maintenant partie de notre routine avant d’aller au lit. Chaque soir, après l’heure du conte pour notre fille de 8 mois, on joue à PTF pendant que j’allaite notre bébé Emily dans la chaise berçante. Je joue sur mon téléphone, alternant entre PTF, Internet et une application d’allaitement; Samuel s’assoit par terre pour jouer avec un ordinateur portable pour faire ses recherches et sa tablette pour noter ses réponses. On fait nos propres recherches, puis on se donne nos réponses avant d’envoyer nos prédictions. Ça doit être ce qui fait de nous un supercouple! Je devrais mettre ça dans mon cv.

Shashindra : J’ai commencé à jouer sur mon téléphone seul pendant un mois ou deux. Puis j’ai brisé mon téléphone et j’ai dû installer PTF sur celui de ma femme pour ne rater aucune question (j’étais en tête de classement, je ne voulais pas ruiner mes chances)! Elle a commencé à jouer aussi et est devenue accro!

G+R : Pendant notre première année en tant que Futuristes, on a accumulé toutes nos cartes-cadeaux, et on s’est offert une journée de magasinage et une soirée en tête à tête au resto et au cinéma complètement gratuites!

Au terme de notre rencontre avec ces supercouples, on songe à développer une application de rencontre pour Futuristes célibataires, juste question de maximiser leurs chances… on jase. Et vous, vous jouez plutôt en supercouple ou en supersolo?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *